Asie
Bangkok



Retour à la carte du monde
Bangkok a deux réputations. D'abord sa vie nocturne avec ses bars et ses « go-go girls » (notamment Patpong) tandis que l'autre attraction est celle des marchés flottants, où les petites barques en teck servent à la fois de moyen de locomotion et d'étal. Ce sont généralement les femmes, coiffées d'un chapeau de paille pour se protéger du soleil, qui vendent les produits de l'arrière-pays aux acheteurs qui se pressent.

La ville possède essentiellement des temples, mais aucun n'est antérieur à la fin du XVIIIe siècle.
Le plus ancien est le Wat Pho (ou Wat Phra Chetuphon) et son grand Bouddha couché.
L'enceinte du Palais Royal renferme le Wat Phra Si Ratana Sasadaram (Wat Phra Kaeo (Bangkok)) et son Bouddha d'Émeraude, emblème national.
Le Wat Benchama Bophit est en marbre de Carrare.
Le Wat Saket ou temple de la montagne d'or est construit sur une colline artificielle de 75 m de haut, son chedi doré renfermerait une partie des véritables cendres du Bouddha.
Le Wat Traimit tire sa gloire du Bouddha d'or de 5,5 tonnes, la plus importante statue d'or au monde.
Le Wat Arun ou temple de l'aube, au bord du fleuve, a la forme d'un prang de style khmer, haut de 85 mètres.
Le sanctuaire d'Erawan a une histoire anecdotique très intéressante.
Le Vimanmek, ancien palais royal devenu musée, considéré comme le plus grand bâtiment en teck doré au monde.
Le Musée d'Erawan (พิพิธภัณฑ์ช้างเอราวัณ)
Le Chao Mae Tuptim (oratoire à la déesse Tuptim), dédié à la fertilité
Le Gurdwara Sri Guru Singh Sabha, temple Sikh de Bangkok